Les futures cartes bancaires anti-piratage

Les fraudes à la carte bancaire n’ont cessé d’augmenter depuis ces dernières années, à travers des procédés employés de plus en plus techniques. Les nouvelles technologies, dans les prochaines années, vont s’inscrire comme étant la solution pour pouvoir lutter durablement contre ce type de fraude. C’est par exemple le cas des futures cartes bancaires, que ce soit les cartes bancaires payantes ou même gratuites comme vous pourrez en retrouver si vous faites la démarche d’ouvrir un compte Monabanq ou ING Direct. En effet, les cartes comporteront un cryptogramme éphémère qui disparaîtra après 20 minutes, c’est-à-dire que les trois chiffres au dos de votre carte bancaire changeront après ce laps de temps. La carte bancaire disposera donc d’une horloge interne, ce qui limitera grandement la possibilité pour les escrocs d’utiliser ce code si jamais par exemple votre carte bleue est volée ou piratée étant donné que le code de sécurité changera toutes les 20 minutes.

Cette possibilité s’avère donc intéressante pour les clients détenteurs de carte bancaire gratuite puisque le nombre de transactions réalisées à travers ce procédé ne cesse d’augmenter, et la lutte contre la fraude n’a jamais été aussi urgente qu’aujourd’hui. Que ce soit pour les personnes qui désirent savoir ou placer son argent ou encore acheter sur internet, l’ingénierie de la fraude à travers la carte bleue n’a jamais été aussi prolifique. Environ 1 million de ménages ont été victimes d’un débit frauduleux en 2015. Preuve que la situation est alarmante est que les outils pour lutter contre ce phénomène sont plus que jamais attendus. L’un des moyens faciles pour savoir si un site de commerce en ligne est un site frauduleux ou non est encore de lire des avis de consommateurs sur le site en question, comme vous pouvez lire des avis sur les banques en ligne, et ce pour n’importe quel établissement.